Accueil PressTV-Iran Dossiers Auteurs Communiqués Agenda Invitation à lire Liens Ressources
Dernières mises à jour Les rapports du CPI Le Hamas Les vidéos BDS Ziad Medoukh Centre de la Paix Gaza Université al-Aqsa Gaza Qui? Pourquoi?

Google
sur le web sur Palestine Solidarité

 

 
Centre Palestinien
d'Information



 
Invitation à lire





BDS



Solidarité



Produits palestiniens



Eurasie-Afrique


 
En direct d'Iran



Agence syrienne



Agence Russe


 
Radio Chine

Internationale
 
Palestine Solidarité
sur Facebook



 


   


Actualité

Des nouvelles d’Anis depuis sa nouvelle incarcération

Par son épouse

Vendredi 20 janvier 2017

17 janvier
Bonsoir à tous. Anis va bien, il vous passe le salem a toutes et à tous. Il garde la forme, malgré l'endroit. Du sport intensif tout les jours.
Ce jeudi 19, c'est le jour où la juge étudie son "dossier" à la maison d'arrêt, depuis qu'il est incarcéré le 20/06/16 déjà, pour lui donner un certain nombre de rps. Les rps sont des remises de peines supplémentaires. Sur le cas d anis, il a le droit à 3 mois. Car pour sa première peine, effectuées de juin à décembre, il ne l'on pas fait passer. Si la juge, lui donne les 3 mois auquel, anis à le droit, il pourrait être sorti le 31 janvier 2017 inchallah.
Mais ne rêvons pas, c'est toujours la même juge, qui a refuser ces demandes de permission de sortie et sa demande de bracelet, malgré un dossier répondant à tout les critères.
La juge doit se prononcer, après avoir étudier son dossier carcéral, si il y a des rapports, un mauvais comportement avec les survivants, bon participation aux activités, si le détenu à travailler, était à l'école,.....
Anis n'a aucun rapport, aucun soucis avec les surveillants toujours avec respect (on n'avait dit à anis de maintenir son comportement sur la dernière synthése), le travail lui a était refuser car apparemment il recevrait trop de mandat, pour l'école pas de place, il a participé au activité ou on m'a bien voulu le laisser allez (car exclus de plusieurs activités sans aucun motif), bref normalement il devrait avoir le maximum. Mais, nous sommes sur que la juge enfoncera le clou, et donnera allez 5 -7 voir 10 jours, juste pour dire quelle en n'aura donner. Anis ne se fait pas d'illusions. Il ne compte même pas dessus. Pour nous, sa date de libération sera au mois de mai, on n'attend plus rien de cette justice.
Son spip, n'a même pas pris la peine de s'entretenir avec anis à ce sujet, malgré les nombreuses requetes. Anis, n'a vu que 2 fois son spip en bientôt 8 mois. Bravo, le travail pour aider à la soit réinsertion. Anis ne compte pas dessus, il a tout ce qu'il faut dehors 🇹🇷🇦🇻🇦🇮🇱 masha Allah. Ce que la juge et l'administration semble oublier. Sa fait un petit moment, qu'on ne croit plus à ces faux espoirs.

10 janvier
Retour d'un petit parloir tranquille. 45 minutes de rigolade et de bonheur dans ce monde de brute. Anis va bien, il pète la forme, il est posé dans sa tête, et c'est très bien comme sa.
Dimanche après-midi, fouille de cellule pour anis et son codétenu. Une fois les 2 sorties de leur cellule, anis est amené à la douche pour une fouille intégral. Anis doit se déshabiller complètement, il s'exécute. Les surveillants lui disent : ou est ton téléphone avec Internet ? Ou il est ?" Anis leur répond qu'il ne possède aucun téléphone. N'ayant rien trouver bien évidemment, il ramène anis à sa cellule. Son codétenu, lui a juste eu le droit à des palpitations tout en restant habillé. Les surveillants, leur ont demandé quel était leur lut respectif. Quand, ils ont enfin put regagner leur cellule, et bien un carnage. Seul les affaires d anis sont par terre et remplis de nourriture écrasée dessus. Tous son colis, que je lui avais préparé pour les fêtes, écraser sur son linge. Son lit retourné. Son codétenu, son lit n'a pas bouger, et ces affaires sont juste déplier mais à leur place. Une démonstration de force pour impressionner anis. Il en faut plus, je vous le dis.
Ce matin, rendez-vous chez le médecin, en vu d'une opération au nez. Mais la surprise, le nouveau médecin ne trouve pas de dossier à son nom. Aucunes radios, compte rendu, ordonnances délivrées, Rien. Patient inconnu. Ce nouveau médecin, se trouvant dans l'embarras, lui a dit qu'elle le convoquera une prochaine fois, on n'y croit bien sur
À part, toutes ces péripéties tout roule hamdoullah.

25 décembre
Aujourd'hui, jour de fête pour certains, d'habitude nous faisions un petit repas entre nous et des cadeaux pour les enfants, sans que ce ne soit religieux, mais à partir de cette année, noël et ses n'existera plus pour moi. Toute cette acharnement, cette injustice, ma donner le sentiment qu'il faut se battre pour tout dans la vie et surtout pour obtenir ces droits, ce qui devient rare en France.
Anis ne compter pas faire appel, de sa décision, car sa n'aurait servis à rien, mais il ne l'on toujours pas informer de la décision, pour que le délai d'appel passe, ce qui est fait. La greffière, la zapper volontairement. Comment, voulez-vous que l'on passe à autre chose, "qu'on n'oublie", qu'on n'arrête nos procédures comme il nous les souvent reprocher. Tout est fait, pour créer un climat de conflit. En nous lançant, petit pic par petit pic, nous vous répondrons avec des procédures sans fin et en prenant, toutes vos fautes pour montrer une vérité que vous ne voulez pas voir. Vous avez instrumentaliser l'histoire d anis, et bien nous ferons pareils, jusqu'à obtenir la vérité, et que chacun soit remis à sa place, et que anis soit blanchis, de toutes vos allégations.
Anis, me dit j'ai la haine contre ce système, qui s'acharne à condamné des innocents, sur seul motif qu'il soit musulmans ou d'origine maghrébine. Et que pour toutes ces victimes, on leur reproches toutes : rébellion, outrages, violences sur agents. Ces bizarres quand mêmes. Je lui répond, que oui que presque tout les crimes policiers, sont commis contre des gens de couleur, mais que à force de prendre les gens pour des imbéciles, le peuple se révoltera et demandera des comptes. En ces jours, j'ai honte d'être française, quand je voit ce que l'on fait subir à mon mari, pour cacher les fautes graves de certains.
Madame rupp (jap), madame bazelaire (vice présidente des jap), madame la présidente de la cour d'appel, madame la procureur (qui est toujours là même), le policier qui se pose en victime et qui ose poser plainte contre anis, sa ne sert à rien de continuer à s'acharner, le combat continuera.
Ce n'est pas en envoyant, des surveillants racistes pour le provoquer que anis va craquer. Ce n'est pas en le gardant enfermer des journees entière dans sa cellule, en l'empêchant d'aller à la cabine appeler sa famille, ou l'empêchant d'aller à la douche pff. Ne vous inquiétez pas, nous continuons le combat, ce n'est pas fini.
Anis n'a qu'une idée en tête, que nous nous installions en Algerie, pour poursuivre le combat, et que vous arretiez de lui mettre des bâtons dans les roues. La distance n'enlevera rien au combat. Et bravo, a la prétendu victime qui dépose plainte contre anis, malgré les violences commises, la tentative de meurtre en gav. Il est en tort à 2000%, mais malheureusement, la justice le montre en victimes, car ils ont les mêmes convictions que lui.
Si vous souhaitez leur écrire, pour le demander le pourquoi du comment dans l'histoire d anis :
Madame rupp (jap), qui refuse toute ces demandes de sortie, de peur de le voir dehors, madame bazelaire (vice présidente des jap), sa chef qui avait dit à anis au tout début de son incarcération " n'hésitez pas à refaire une demande, jaccepterai volontier, vous avez commis "une nouvelle infraction", le code pénal ne me permet pas de vous laisser le bracelet", anis à essayer en vain d'expliquer la situation, et elle lui répond " je comprend votre situation, faire une nouvelle demande, n'attendez pas, je serais tout à fait pour". Au final, elle lui a dit sa car elle savait que sa serait madame rupp qui reprendrai le dossier.
Et madame la présidente de la cour d'appel de Metz, qui a condamné anis en appel, sans regarder les faits et les preuves, mais en jugeant sur des convictions personnelles et des pressions. Et madame la procureur qui est présente à chaque jugement, et monsieur le procureur général de Metz.
Vous pouvez écrire à tout ce beau monde : tgi de Metz 3 rue haute pierre 57000 Metz

Anis m'a dit : " je me lève chaque matin avec de la détermination, pour me coucher le soir avec de la satisfaction".

24 décembre
Anis, ma appeler ce matin, au moment de lui passer nos fils, ils lui ont couper la cabine. Franchement, c'est pitoyable. Nous ne fêtons pas noël, alors ne croyais pas que sa nous touche, c'est juste de votre niveau de faire cela.
Bonnes fêtes de noël à tous les chrétiens et une pensée à ceux qui offre des cadeaux à leurs enfants, pour les voir heureux et sourire, un cours instant de magie.

23 décembre
Voilà, les documents que anis reçois en réponse à ces demandes. Des documents, qui lui dise que depuis le 28/11, il ne prenne plus les demandes, alors que la cap était le 22 et quon pouvais déposer les demandes, jusqua une semaine avant. L'administration pénitentiaire, bloque ces demandes ou fait comme sur le deuxième documents, ils prennent un document avec en tête du tribunal, et le greffier, lui demande de déplacer ces dates, alors qu'il est parfaitement dans les délais.
Ce n'est pas grave, on veut laisser enfermé anis pour qu'il se taise mais tant qu'il sera, enfermé nous contibuerons à parler de son affaire.
Cette histoire ne restera pas dans le silence, nous pointerons du doigt toutes vos fautes, car vous en faite à chaque fois, car vous êtes tellement obsédé de le faire taire, que le travail est bâclé. A bon entendeur

22 décembre
Voilà, la permission est encore refusée, sans connaître le motif. Il n'est même pas passer en commission, il lui on demander de changer de date, qu'il ne passerais pas à cette commission, sans motif. Depuis juin, début de son incarcération, anis à fait 4 demandes : 1 aménagement de peine : refusé. Et donc, ces 3 demandes de permission de sortie auquel il a droit, lui ont était refuser. Toutes ces demandes ne sont même pas envoyées à la juge, c'est l’administration pénitentiaire qui décide, alors que seule la juge peut en décider. On lui rejette, ces demandes à travers la porte. Anis, à reçu la réponse hier mais comme cet officier qui le cherche depuis le début de la semaine, en vain, la bloqué en cellule toute la journée, il n'a pas put ce rendre à la cabine. J'ai d'autres docs à faire vérifier la validé, je vous dirais demain.
Autrement, j'ai ce document en photo. Il lui bloque même ces vêtements. Pour passer en commission, une chemise blanche et un pantalon noire, lui ont était refuser et placer en fouille sans motif, alors que pour les autres détenus cest passer. Ce n'est pas la première fois, quon lui fait sa. Normalement, si ces refuser, les vêtements dont directement remis à la famille et non remis à la fin de la peine, n'importe quoi !
Vous n'avez cas lui donner, une tenue orange comme aux states, sa eviterer tout sa.
Si vous croyez que tout ces tralala, vont le déstabiliser ou nous faire peur. Et bien c'est une erreur.
Quand vous remettrer chacun a sa place, la pseudo victime qui cherche par tout les moyen à se victimiser, et anis qui est innocent, et qui a tout pour le prouver, mais qu'on enferme pour faire taire une vérité que la justice ne veut pas entendre.
Le combat continue.

Bonjour tout le monde. Aujourd'hui, jour de commission pour la permission de sortie pour passer quelques jours en famille. La demande est compléte, sa devrait passer normalement. Mais peut-être, sommes nous paranoïaque, car les 2 premières demandes ont étaient refuser. La 1ere demande car pas encore à mi peine, mais la deuxième, ils non jamais déposer la demande à la jap, ils lui ont tout simplement rendus en lui jetant sous la porte, ce sont eux qui ont décider à la place de la jap, normal quoi! On verra si leur menace, sont mis à exécution.
Jen saurais plus en fin d'après-midi, après le parloir.
Anis, on pense fort à toi, en espérant qu'il fasse valoriser tes droits au moins cette fois inchallah

20 décembre
Du nouveau sur l'incident de ce matin. Cest bien cette officier du 1er étage que je vous parler ce matin, les faits : hier, toute l'après midi, il a refuser à anis de se rendre à la cabine téléphonique, pour parler à nos fils et à moi même. Malgres, qu'à de nombreuses reprises, mon mari à appeler à linterphone, cette officier raccrocher.
Ce matin, à 7h30 ce dernier a ouvert la porte de la cellule un grand coup et à prononcer : " je suis blanc, raciste et j'aime pas les arabes", en maitenant mon mari par le coup. Il en n'a profiter, pour dire à anis que c'était un officier syndiqué, pour bien lui faire comprendre qu'il était soit disant intouchable, car hier anis à dit qu'il deposerais plainte pour non respect des droits.
Aujourd'hui, c'est à tout à fait différent. Nous allons, déposer plainte contre cette officier du 1er étage présent en fonction ce matin à 7h30 pour : violences, discrimination, menace et non respect des droits.
Et ce ne pas tout, nous allons contacter une nouvelle fois Strasbourg, qui gère les prisons de l'est.
Voici, des témoignages de détenus présents lors de cette agression.
Le prospectus pour dîner au restaurant le soir du réveillon, à était déposer à mon mari, avec ces cantines hier. Il ne c'est pas, si il doit accepter une telle proposition ! Si il croit, le dégoûter avec ce genre de pub, et bien il se trompe, sa lui a fait ni chaud ni froid.
Si vous croyez, le déstabiliser ou le briser, et bien allez y, on verra si à la fin de sa peine, il ne sera pas plus déterminer que jamais.

Anis, de m'appeler, il y a eu un incident avec un surveillant. Ce surveillant, depuis hier ne le laisse pas allez téléphoner à la cabine de la prison. Malgres, ces demandes répéter hier après midi à 14h30, ce surveillant à refuser de l'y emmener. Un autre surveillant, la laisser y allez car car c'était déjà la fin d'après-midi.
Ce matin, ce surveillant du 1er étage, à débarquer à 7h dans sa cellule pour le provoquer. Déjà, lundi anis à reçu une pub se noël, pour réserver dans un restaurant pour les fêtes. Si sa ce nest pas de la provocation.

16 décembre
Coucou à tout le monde ! J'ai vu anis hier après-midi, il est en forme, le sourire. Je l'ai informé pour le délibérer de son aménagement de peine car il n’était toujours pas mis au courant. Quand, je lui ai dit, il m'a dit :
"tu vois, ça fait 6 mois, que je te dis de pas attendre sur cette réponse, dès le départ ils avaient décidé, ils croient qu'en me gardant enfermer, ils vont me faire taire ".
Anis à su garder le moral, il est plus combatif que jamais et déterminer à ne pas se laisser marcher dessus. Tout cet acharnement, ne fait qu'apporter de bons éléments à notre dossier.
Je suis fière de toi, tu es un homme qui c'est ce qu'il veut, qui a un but dans la vie, tu es déterminé, intègre, je t'aime fort. Bientôt parmi nous inchallah, ils ne gagneront pas.
https://m.facebook.com/story.php…

15 décembre
J'ai reçu des nouvelles, un courrier d'un ministère algérien. J'avais informer l'état algérien, de la situation que subis anis avec vidéo et photos à l'appui. De son agression en 2014, l'acharnement judiciaire subis, et le fait qu'on le garde enfermé pour ne pas qu'il parle. Dans ce courrier, on m'apprend qu'il se saisisse du dossier. A sa sortie de prison, nous serons reçu par un député algérien, si bien sur la justice française, lui donne une autorisation de sortie du territoire. Car avec son sursis mise à l'épreuve, il doit demander une autorisation pour sortir du territoire durant 3 ans, si sa ce n'est pas une dictature. La maman d anis, m’en dira plus à son retour.
Hier encore, nous avons eu la démonstration de force de la justice française. Un frère d'Adama Traoré a été condamné à 8 mois ferme et 2ans d'interdiction dans sa ville et son frère 3 mois, pour avoir dénoncé le meurtre de leur frère.
Le combat continue pour anis et toutes les victimes et famille de violences policières, qu'on essaye de faire taire.

14 décembre
Bonjour à toutes et à tous, j'ai un message d anis, qu'il m'a dit hier au parloir et que j'avais omis d'écrire, adresser à madame la juge et à toutes les personnes qui lui ont fait du mal.
Tout d'abord, il vous remercie pour toutes et tous pour tout vos soutiens.
Madame la juge :
1_ la prison ma appris à ne pas me taire,
2_ je n'oublierais jamais les personnes qui mont fait du mal,
3_ je n'oublierais jamais mon agression d'août 2014,
4_ quoi qu'il arrive, je ne passerai pas à autre chose, si il n'y a pas de justice.
Si vous croyez que la prison, va me faire changer d'avis ou avoir un impact sur moi, c'est que vous ne me connaissez pas. N'oubliez pas, je suis plus fort mentalement, que la plupart de vos lâchent.
Je n'accepterais aucune faveur de votre part (grâce, rps,...), je ne vous soulagerais pas votre conscience.
Aucune conscience morale et tous du sang sale sur les mains.

13 décembre
Voilà les amis, je refais un poste car celui de ce matin à était supprimé sans raison. Des personnes, ont signalé mon post, car apparemment sa leur déplaisait que je raconte la vérité.
Sayer, le délibérer à était rendu aujourd'hui. Comme, nous l'avions prévu sa demande de bracelet électronique pour pouvoir continuer à travailler, à était refusé. Nous ne connaissons pas le motif, car c'est notre avocat qui m'a communiquer la décision, la greffière de la prison, est passer dans toutes les cellules des personnes concernées, pour leur dire leur décision. Anis ne connais toujours pas la décision, car je l'ai appris après notre parloir. On l'en informera sûrement, jeudi soir ou vendredi dans la journée, comme il n'y a pas de parloir, il ne pourrais pas m'en veux informer pour que je commente rien. Ou peut-être si il est au courant demain, il me le dira en m’appelant à la cabine. Je n'ai même pas put l'informer. L'administration pénitentiaire ne se fatigue même plus, à annoncer les décisions, soit on les jettes sous la porte, soit comme la sa fait les morts.
Anis, s'y attend, car sa fait 7 mois qu'il n'arrête pas de me dire, que sa sera refusé. On refuse à mon mari, mais on laisse sortir des personnes la semaine prochaine sous bracelet électronique, qui non apporter aucune garantie, (pas de travail, pas de vie de famille), nous sommes content pour ces détenus, mais pourquoi pas anis ? Même son avocat, lavait rappeler à la juge, que son client avait un dossier complet, mais elle lui avait demandé de ne pas en faire trop. Je me suis rendus, une dizaine de fois au tribunal, et lin ma confirmé que son dossier était complet et qu'il ne poser aucun problème à un futur aménagement de peine. Même la vice-présidente des jap, lui avait dit de redeposer une demande, et quelle accepterai. La preuve que non.
On veut s'acharner, sur anis pour le faire craquer. Alors la, il y a du boulot. Anis, dénonce et dénoncera toujours, l'injustice pour laquelle il est incarcéré. Il ne vout donnera pas, le bâton pour le faire battre. Mais si, dénoncer son agression, être victime de violences policières, porter plainte, est un crime, alors oui il est coupable. Anis est coupable, d'avoir appliqué ces droits comme tout citoyen français : le droit de porter plainte, de dénoncer ce qui je vous le rappel est la liberté d'expression, qu'on nous bassine à tout va.
Même quand, je ramene des tenus à mon mari pour être présentable, est bien sa ne passe pas, ils ont dut comme à leur habitude, les mettre à sa fouille, on lui faisant croire qu'ils ont dut être volé quand les détenus les remontes aux autres. Ils cherchent, à ce que des bagarres éclate. Il y a des personnes, qui partent tout les jours à l'hôpital, c'est un vrai carnage la o. Cela fait 2 mois, que mon mari essaye de cantiner du gel douche et du shampoing, mais il n'en n'a jamais reçu. Il est obliger, de demander à des codétenus de lui en donner. Même sur des petits trucs, ils essayent de lui faire la misère.
Il a fait des demandes pour travailler, mais refuser. Motif : trop de mandat. Refusé, par le directeur adjoint en personne, alors que d'habitude c'est un chef poste qui s'occupe pour les demandes d'emploi. C'est cette même personne, qui lavait menacé, que si il entendait encore parler de ces problèmes de santé, tout ces aménagements passerai à la trappe. Chose faite !
Certains surveillant, lui avait dit en sortant de sa commission, quand anis avait expliqué le déroulement du rdv, ils lui ont dit "qu'elle aille au diable", plusieurs surveillants connaissent l'histoire d'anis et le soutienne dans son combat. Un surveillantes, que jai croisé dans un magasin, ma dit, "c'est degeulasse le traitement qu'on lui fait subir, toute cette acharnement judiciaire, mais c'est un homme déterminé qui tient bon, il a raison". Ce sont, les hauts placés, de toute cette justice qui s'acharne pas des surveillants.
Demain rdv au tribunal pour anis, je viens de recevoir une convocation, comme quoi un nouveau juge d'application des peines, veut le voir pour lui expliquer que son sursis mise à l'épreuve, commence et lui "donner les modalités". A peine, avons nous fini avec cette juge, qu'un autre prend déjà le relais. Ce juge, à envoyer une convocation à la maison, soit disant qu'il ne serait pas au courant de son incarcération. Si anis, ne se présente pas avec ces papiers d'identité, il y aura pas un mandat d'amener contre lui. Je suis choquée, on se fou de la gueule des gens, se rdv ne va servir qu'à menacer, comme lors de tous ces entretien au tribunal.
Anis à terminer hier, sa peine de 8 mois, pour son agression de 2014, issus de la vidéo. Nous avions fait appel à l'époque, mais la peine est passer de 6 mois à 8 mois et en ejectant anis de son propre jugement. Aujourd'hui, il a commencé sa peine de 6 mois, pour laquelle ils sont venus le chercher injustement en juin dernier, alors qu'il venait de commencer cette peine sous bracelet depuis 10 jours, oui jours, comme lors des 3 dernières fois en l'espace de 2 ans. Il est quand même, passer 4 fois en comparution immédiate en 2 ans, ces avocats n'ont jamais vu sa. Peine qui commence, donc le sursis mise à l'épreuve commence aussi. On lui a rajouté ceci, pour essayer de lui faire peur. Mais sa ne sert à rien tout sa, anis n'a rien à se reprocher depuis son agression. Il faudrait remettre les victimes à leur place et les coupables devant leurs agissements. Ce n'est qu'une question de temps, pour que justice soit rendus. La vérité eclatera au grand jour, il n'est jamais trop tard.
Anis est fort mentalement, il garde tout le temps le sourire, sa me donne la rage pour continuer. Si anis, serait blond aux yeux bleu comme moi, toute cette acharnement, n'aurai pas lieu. Être maghrébin, musulman et s'en sortir dans la vie, est une tarre dans cette france raciste. Le problème qu'ils ont avec anis en essayant de le salir, cest qu'il passe bien, et que la population croit en la vrai verite. Notre gouvernement, sefforce a faire taire les vérités qui dérange. Il fallait rendre, une justice équitable et non pas une justice qui vous arrange pour camoufler vos erreurs. Nous n'arrêterons pas de dénoncer ces faits, car une tentative de meurtre maquillé doit être connus.

8 décembre
Des nouvelles d anis. Il a le sourire, la forme. Il sortait tout juste d’une séance de musculation. Un bon moment passer ensemble cette après-midi, ça fait du bien. Je n'avais pas vu mon mari aussi joyeux depuis plusieurs mois. Il prend tout avec philosophie. Pour son rejet du bracelet, il m'a dit : ne t'inquiète pas, c'est ne rien, plus que quelques mois, j'ai pas pris 10 ans. Sa ma choquée, d'entendre sa de sa bouche. J'ai peur, que sa détention, eu un impact sur lui, que la prison que nous redoutons tous d'y aller, que pour lui bin sa ne lui fasse rien. En même temps, il est incarcéré pour rien donc il vit sa comme une privatisation de liberté physique mais pas mental.
On l’a enfermé pour qu'il se taise, qu'il ne raconte plus son histoire. Il ne faut pas oublier, que les prisons n'ont pas de programme de réinsertion mais bien un programme de désintégration des personnes incarcérés. Certes, il n'y a pas que des innocents, mais tout est fait pour les écraser dans ce système malveillant.
Des personnes comme mon mari, qui est "inséré", on ne le laisse pas travailler dans sa société, on préfère dépenser des centaines d'euros par semaine, en le laissant enfermé, pour éviter qu'il ne parle et ose continuer ces procédures pour obtenir justice, une chose qui n'est pas dut pour chaque citoyen français. Cela dépend, de sa couleur ou de sa religion.
Cette situation, ne fait que renforcer notre détermination, notre but : que les personnes coupables soient reconnus en tant que tel. Nous n'oublions pas les personnes qui ont créée ce malheur et les personnes qui le font perdurer.
Merci à toutes et à tous, de continuer à partager la pétition. Merci pour vos signatures.
http://www.mesopinions.com/petition/…/liberation-farid/26679

6 décembre
Je viens de voir anis. Il va bien, et est en forme. Il vous remercie pour tous vos soutiens et de le soutenir dans sa quête de vérité et pour retrouver sa liberté qui lui a était retiré injustement.
Mauvaise nouvelles : sa permission pour passée noël avec sa famille dont nos deux fils de 5 et 6 ans, lui a était refusé. Bravo, de refusée à un père de famille de passer du temps avec ces enfants. Surtout, pendant ces périodes qui compte beaucoup pour tous les enfants.
Tous les documents étaient réunis, mais ils lui ont rendus le soir même, en lui jetant tout les documents sous la porte. Ils non même pas pris la peine de lui remettre en main propre. Le lendemain, anis est partis les voir, et ont lui a répondu : hors délai. Nous étions parfaitement dans le délai et c'est à la juge de refuser la demande et certaines personnes qui crois avoir du pouvoir.
Les menaces proférées auparavant ont étaient appliqué. Quand, on lui avait dit dans un bureau, : si j'entend encore parler de toi et de tes problèmes de santé, tu pourra dire adieu à tes grâces, tes permissions,.... Aujourd'hui, c'est le cas.
la prison lui a appris, que la vie est un combat, qu'il faut se battre tout les jours pour avoir des droits. Cette détention, lui a appris, que quoi qu'il arrive il faut dénoncer les injustices. Elle lui a aussi appris, à affronter ses peurs contre l'injustice. Grâce à son etat d esprit, son courage et sa force, la prison n'a aucun impact sur lui. Si j'en arrive à cette conclusion, c'est quil a la conscience tranquille. Le plus important, est que l'opinion publique sache que qu'il n'a fait aucun mal. Rien, n'y personne ne pourra l'empêcher de raconter ce que la justice est entrain de lui faire subir. Il ontinuera à réclamer son innocence, jusqu'à la fin. Sa ne sert à rien, de le faire passer pour un homme violent, ou inventer des histoire farfelus, comme lors de sa commission, ou madame la juge, a raconté que qu'il avais menacé un codétenu avec une fourchette lors d'un incident. Fait que seule la juge, à dans son dossier et même administration confirme que cette scène ne sais jamais passer.
Il ne vous donneras pas le bâton pour ce faire battre. Il n'est pas un de ces détenus qui tombe dans ces pièges.
Lors de la commission, vous avez insister pour reparler de son agression de 2014, que vous appeler "menace et agression sur agents". Il a dit ce que vous vouliez entendre, mais il n'en n'ai rien. Les agresseurs sont bien ces policiers, qui ont tenté de le tuer, en letranglant, le gazant à pleine bouche, et le frapper sur la tête jusqu'a perte de connaissance, certificat médical à l'appui.
Vos méthodes, la pression, en l'incarcerant ce n'est pas la bonne méthode. Une injustice reste toujours en attente de vérité. Si vous croyez nous faire taire, vous vous êtes tromper.
Anis et tous son comité de soutien, ainsi que vous sur les réseaux sociaux, n'arrêterons pas le combat tant, que anis ne sera pas reconnu en tant que victime.
Un petit rappel des faits, pour informer les nouveaux et les rappeler aux autres. Anis en prison pour avoir dénoncer son agression.
...

Continuez à signer et partager la pétition les amis

2 décembre
Anis participera demain, à sa manière au téléthon depuis la prison. Il a été choisis ainsi qu'un petit nombre de détenu pour y participer. Demain matin, à 8h30 ils vont courir en faveur de cette cause. Malgré le fait d'être en détention, il souhaite venir en aide à ces personnes qui souffrent. Cette course, sera pour anis, une façon de les soutenir et de montrer, que les détenus sont des êtres humains avec des sentiments et un cœur. Voilà, l'homme dangereux et violent, que la justice aime s'acharner.

1er décembre
Bonsoir, on a voulu rester gentil mais là c'est trop.
Anis est passer ce matin, devant la commission pour en vue d'un soit disant aménagement de peine. Malfres, un très bon dossier, ce rendez-vous à était un nouveau jugement.
La juge madame RUPP, est une femme que tous les détenus et leur famille qualifie de dur, mais là on n’a pas de mot.
La procureur, qui était présente est encore la même qui était aux jugements d’anis, comme par hasard. D'habitude, cest un homme, mais aujourd'hui non. Elle est défavorable à ce futur aménagement de peine, explication donnée : aucune.
L’administration pénitentiaire, est défavorable, explication donnée : anis est trop exigeant. Oui oui vous avez bien lu. Il participe bien à toutes les activités, à une bonne entente avec le personnel pénitencier et les autres détenus, mais il est EXiGEANT, motif du refus.
La juge, a lu son dossier. Anis aurait agressé un codétenu avec une fourchette, mais cela est inscrit uniquement dans le dossier que possède la juge, et pas dans celui de notre avocat, ni dans celui du représentant de la détention, mystère. Anis furax, à la fin de cette commission est parti voir le chef est lui a demandé pour la fourchette, il a regardé dans l'ordinateur et aucune mention d'incident avec une fourchette, la juge a des hallucinations.
Alors la, la juge a bien insister sur l'affaire de 2014, mais il ne faut surtout pas dire, agression d anis. La juge, l’a interrogé un très long moment, sur ce qu'il compter faire à sa sortie au sujet de sa, si il avait pris conscience de ces actes ? Anis, à voulu tout déballer, mais notre avocat lui a fait comprendre que dans son intérêt, il vallée mieux raconter ce que la juge voulez entendre. Anis s'exécute, "oui, j'ai était trop loin, je regrette, ...." Blablabla ! La juge, veut que anis reconnaisse que c'est les policiers les victimes et lui le méchant.
La juge continue, à lire, est voit que anis ce rend au cmpr pour un suivi obligatoire, pour "lui faire oublier cette histoire et passer à autre chose", mais non la juge dit que anis va à ces rendez-vous car sa serait un homme violent ! Elle arrive à contre dire, des obligations de jugements. La justice, essaye de faire passer anis pour un homme violent comme sa, c'est plus facile après, de lui mettre des affaires sur le dos. Maintenant, c'est au tour des partis civiles, que anis naurais pas régler, malgres les sommes prises d'office sur ces mandats, anis avait mandaté notre avocat, pour qu'il fasse le nécessaire, pour régler les parties civilies, ce qui est en cours. L'excuse de la juge, le rapport que l'on m'a donné à était fait avant. Le rapport à 48h et les paiements ont lieu depuis 2 mois, chercher l'erreur....
Maintenant, sa situation dehors, mais la encore problème. Malgres, une vie stable, avec une femme, 2 enfants, un logement, une société, et bien non ce n'est pas assez. Madame la juge, veut encore encore des documents pour sa société, malgres tout les documents apportés, il lui en faut encore plus.
Même notre avocat, à dut arrêter de plaider. La juge, lui a dit de ne pas se donner autant de mal ! https://www.facebook.com/images/emoji.php/v6/f2c/1/16/1f631.png😱 on matez tout vu, à quoi sa sert d'avoir un avocat alors !
Anis à déjà fait la moitié de sa peine, alors qu'il ne devrait même pas être là. Mais la justice est gourmande, elle veut lui faire payer jusqu'au bout, d'avoir osé dénoncer son agression, d'avoir osé porter plainte, ce qu'on lui a reproché lors de ces précédents jugements.
Même une tenue correcte, pour cette commission lui a était refusé. Une chemise et un pantalon classique, que je lui est apporté la semaine dernière, à était place en fouille. Il a fait différentes requêtes, pour qu'on lui redonne lors de sa commission, mais des requêtes sont rester dans suite, comme toutes les précédentes peut importe le motif.
Il paye le prix, d'être maghrébin, musulman, et qui s'en sort, dans cette France raciste et fasciste. Ce qui veulent qu'il fasse ? Qu'il se taise et qu'il subisse comme certains. Mais la c'est pas du tout connaître mon mari. La juge, croyais que l’incarcérer, lui ferais arrêter, le ferais "réfléchir", lui ferais peur. Erreur, sa n'a fait qu’enflammer les choses. On n’avait réussi à le persuader, de lâcher de mou, de se retirer des réseaux sociaux, d’arrêter les procédures en cours, bref de renoncer à obtenir justice.
Ils sont entrain de changer mon mari, et pas en bien.
Mon mari est un homme bon, aimant, qui aide son prochain, mais il ne font quenfoncer le couteau dans une plaie qui saigne abondamment depuis 2 ans, et qui va finir par exploser. Il cherche à le détruire par tout les moyens, en s'attaquant même à sa famille, mais ce qu'il font finir par faire, c'est rendre anis un homme encore plus déterminer et qui écrasera tout sur son passage. Un homme dur, qui ne fera plus de sentiments. Il ne peut en aucun cas, passer à autre chose.
L'aménagement de peine est refusé, malgres tout, la décision sera rendu le 13 décembre prochain. Une fois cette décision rendus définitivement, anis refusera tout ordre venant de l'administration, en vue de finir sa peine au mitard. Il veut, comme il dit, terminer sa peine à la dure. Comme sa, une fois sortis, il sera plus déterminer que jamais et sera sans pitié. La justice veut le pousser à bout, lui faire un lavage de cerveau, allez va !
Son aménagement de peine, elle peut se le garder, on va pas frotter le sol ou être des larbins,
Sur ces photos, que tout le monde à déjà vu.
LÉGENDE : l'homme qui étrangle mon mari est considéré comme victime dans cette affaire par la justice,
Anis l'homme coucher sur la voiture qui est étrangler et reconnu coupable par la justice.
On n'oublie, pas les personnes et la cause de tout sa, qui ont mis anis en prison, chaque nom est gravé dans nos mémoires.
Voilà comment notre France est belle.
TANT QU'IL N'Y AURA PAS DE JUSTICE, VOUS N'AUREZ PAS DE PAIX !

16 novembre
Anis ne sait jamais tromper, depuis le début. Même pour son histoire. Il a toujours vu juste. On croirait qu'il les a étudiés. Au parloir, il m'a dit : s’il continue à s'acharner, je ne pourrais pas passer à autre chose et "oublier", je ne sais pas comment ils réfléchissent. Je comprends pourquoi, on n'arrive pas passer à autre chose, le contexte fait que la détermination d’anis s'accroît de jour en jour. Il me dit avec le sourire : ce n'est pas eux qui vont m'empêcher de continuer mais bien eux qui m’obligent à continuer !
Comme notre avocat la dit, ce n'est pas en incarcérant les gens, que ça va arranger les choses, ça va ne faire qu'empirer !
Il n'aime pas voir un musulman réussir, encore plus aujourd'hui avec le contexte actuel, avec tous ces amalgames, la réinsertion ce n'est pas pour les gens comme anis, mais plutôt pour des gens comme moi blonde aux yeux bleus, la France est comme ça.
Ils ont même essayé de retourner la situation sur son spip, comme je vous l'avez dit. Il disait que c'était le spip qui ne rendait pas son rapport, alors qu'il est impossible de le rendre avant d'y avoir une date. Dans son bureau, anis à dit au spip que la demande d'aménagement de peine, qu'ils avaient fait ensemble n'avait jamais était enregistré, il ne le croyez osent rn vérifiant, sur son ordinateur, il a vu que c'était bien la demande que j'avais fait moi-même par recommande, car anis pressentait déjà qu'elle n'aboutisse pas. Son spip, lui dit : vous avez raison Mr ..., je ne sais pas quoi vous dire.
Il essaye de détruire anis, par une détention dur et abusive, il croit que sa société finira par déposer le bilan, mais il n'en n'est rien. Anis, à des projets pleins la tête, il réfléchit à améliorer sa société, à l'agrandir, à embaucher, à rentabiliser et tout cela même entre 4 murs. Il n'y a que moi et anis, qui connaissions la vérité.
Quand je sors du parloir, il y a des femmes de détenus qui viennent me voir, et me disent que c'est degeulasse tout ce qu'ils nous font, et qui me disent, ont connais la vérité, les gens la connaisse, il n’y a que la justice qui ne veut pas l'entendre !
Anis n'a jamais fait son bonheur, sur le malheur des autres.
Son dicton : je préfère vivre un jour comme un lion, que 100 ans comme un mouton.

15 novembre
Bonjour à tout le monde. Je sors de mon parloir. Anis va très bien, il est en super forme. Il est posé dans sa tête et ne rigole beaucoup. Il vous passe un grand bonjour à toutes et à tous.
Nous sommes le 15 novembre et nous n'avons toujours pas de date de commission d'aménagement de peine. Hier, je suis partie une nouvelle fois voir au bureau de la juge, et l'on m'a dit comme quoi, les convocations pour décembre partaient cette semaine et qu'il devrait en recevoir une. La même promesse, qu'au mois de septembre, octobre et novembre. Nous verrons bien cette semaine. Ces convocations seront les dernières pour cette année 2016.
Anis est le seul détenu sur 680, à qui cette histoire arrive. La déléguée auprès du défenseur des droits n'a jamais rencontrée cette situation. Même elle, trouve cette situation très bizarre.
Le but est simple : c'est que anis reste en prison le plus longtemps possible. Des personnes qui ont d'i pouvoir tire les ficelles et font en sorte que sa demande ne soit pas traitée, elle sera acceptée, car il connaisse très bien notre situation.
Si anis, n'a pas d'aménagement de peine cette année, il a décidé de terminer sa peine sans rien leur devoir. Il ne lui reste plus que quelques mois, il n'a pas pris 10 ans !
Ce qui ne m’étonnerais pas, car aucune requête n'a jamais abouti, et il ne peut même pas profiter de son propre argent, il le bloque, durant les commandes, pas de suivis spip...
Ah quand même une bonne nouvelle, au bout de trois mois de confinement, anis est enfin retourné en milieu carcéral dit "normal". Donc, c'est fini 23h/24 enfermé.
Comme, on n'a dit, anis fermera ses sites une fois sorties et vous fera avant une vidéo de remerciement qu'il laissera 24h. Et nous tournerons, enfin un trait.
Mais attention, nous ne sommes pas des moutons, nous ne reparlerons pas de cette histoire, mais si l'on revient encore nous chercher des problèmes inventer et bien là, nous sortirons les griffes.

9 novembre
J'ai vu anis cette après-midi, il va très bien et relativise sur tout sa. Il m'a dit, il me donne le bracelet c'est bien, sinon je ferais ma peine pleine, sans rien leur devoir comme ça ils ne pourront pas dire, on n'a été clément et l'avons aménagé. Voilà des nouvelles pour l’aménagement de peine de anis. Nous venons d'apprendre qu'il n'a pas de date d'aménagement de peine car soi-disant son spip n'aurais pas envoyer son rapport de détention. Au bureau des aménagement de peine, on ne sait plus quoi inventer pour ne pas donner de date. Au départ, le dossier était complet et maintenant la juge ne peut pas donner de date car il manquerait ce document. Sauf que dans la procédure normale, la juge doit d’abord donner une date et ensuite le spip rend son rapport, c'est logique ! Comment voulez-vous qu'il fasse son rapport définitif si entre temps, il se passe des incidents ! Nous avons donc dû faire intervenir notre avocat, pour que le spip appel ce matin, le bureau des applications des peines, pour voir avec la jap ! Pour l'instant, aucune nouvelle ! Pour les autres détenus, le rapport sera envoyé quand il y aura date, et meme en début d'année, quand anis est aller faire sa procédure d'aménagement de peine chez sa spip, elle la convoqué quand elle reçu sa date par la juge et ensuite, a réuni tous les documents de sa situation et à rendu son rapport, tout concorde.
Maintenant, on trouve l'excuse du spip, car les délais sont dépasser, et l'on ne sait plus comment se justifier. Cest tomber sur le spip, car il est également maghrébin comme anis, c'est bien trouver pour ne pas qu'on dise qu’ils sont racistes. Il se dise, c'est un maghrébin comme lui, il ne pourra rien dire. La n'est pas la question, le bureau d'application des peines, cherchent par tous les moyens à bloquer son dossier et ne surtout pas lui donner de date, car ils savent qu anis à un très bon dossier. Il a une famille, est gérant d’une société et a respecté les contraintes de son jugement. Ne vous inquiéter pas, que si anis aurait fait du bruit en détention, se serait battu ou aurait manquer de respect au surveillant, et qu'il y aurait eu des rapports, la sa date il l'aurait y rapidement car ils auraient un motif de refus, qu'il non pas actuellement.
Dès les premiers jours de détention, anis nous a dit vous verrais, je n'aurais jamais de date. Et bien, anis avait raison dès le début. Quand on lui disait, patiente attend c'est en cours, tu verras ta date va finir par arriver. Aujourd'hui, le délai légal de 4 mois est dépasser et anis avait bien raison.
Ces conditions de détentions parlent d'elles même : aucun suivis, aucune réponse à ses demandes, 3 mois d'isolement pour un motif qui n'en n'est pas un, ces cantines ne sont livré que à moitié, refus qu'il participe à toute activité, malgré qu'il y soit inscrit.
Tout ceci, ne fait que renforcer notre détermination, tout ceci prouve bien l'acharnement que subis anis. Les preuves sont concrètes, c'est tout ce que l'on souhaiter. Montrer l'acharnement de la justice, quand on s'oppose à elle et qu'on n'ose dénoncer des injustices flagrantes. Comme nous l'avons dit auparavant, nous allons bien prendre un nouveau départ et partir loin de cet environnement toxique, mais nous arrêterons quand la vérité sera enfin révélée. Il croyait jouer avec anis, mais avec tout ce qu’ils font, c'est anis qui jouent avec eux. Il croyait que l'incarcéré c’était un moyen de le faire taire, mais ça n'a fait que l'endurcir.
Tout ce qui ne nous tuent pas, nous rend plus fort.

6 novembre
Aujourd'hui j'ai eu des nouvelles d’anis par le biais de la cabine téléphonique de la prison. A mon grand étonnement, il est en super forme. Il est positif, toute ce cinéma renforce son mental. Il sortait de promenade et à fait de la musculation hier. Il me dit en rigolant : même plus besoin de payer une carte de membre comme avant la c’est gratuit ". Il relativise sur tout. Tout le monde penser, que sa détention le détruirait psychologiquement mais il rebondit comme à chaque fois. Anis à passer ces 3 derniers mois en confinement, car il a refusé d’aller dans une cellule avec une personne sale qui ne se laver pas. Pas de promenade, 24h24 en cellule, pas d’activité car refuser pour lui, ces seules sorties étaient pour aller à la cabine me parler, histoire de sortir un peu. Même son codétenu, qui lui risque entre 10 et 15 ans, fais sa peine sur un pied avec le sourire, en plus en voyant anis qui est innocent sa renforce la détermination. Quand les autres détenus lui montrent leur convocation en commission alors qu'ils ont déposé leur demande après lui, et qu'il passe ce mois-ci alors que le dossier d’anis n'est pas encore traité et le sera sûrement jamais. Mon mari leur dit : regarder, c'est ce que je voulais, la preuve que l'acharnement continue même en prison. C'est bien, cela ne fait que de bons éléments pour le dossier. Tout ce qui ne nous tuent pas nous rend plus fort.
Sa détention l’endurcit, le fait réfléchir et le conforte dans ces choix.
Sa phrase : après la pluie voilà le beau temps ! Les coupables dans cette affaire, arrêter de jouer les victimes sa vous va pas.
Dédicace : Tu seras un voyou facho à vie, n'essaye pas de te faire passer pour ce que tu n'es pas une victime, en te voyant on le lit sur ton visage et on le voit dans tes gestes.
Le son que anis écoute dans sa cellule :
L'Artiste par Rohff: http://www.deezer.com/track/70508619

4 novembre
Bonsoir à tous. On se tait, on se calme mais c'est encore pire. Là, ils font fort. Une demande d'aménagement de peine à était déposer au tribunal de Metz le 4 juillet par mes soins, car celle que anis avais faite à la prison le 22 juin, n'a jamais était enregistré. Celles des autres détenus qui l'on faite en même temps que lui, ont était enregistré et on soit une date soit ils sont déjà passés en commission. Un détenu qui a déposer sa demande le 18 juillet, vient de recevoir sa date aujourd'hui pour passer en commission le 24/11. Pourquoi la demande d anis, n'a pas était étudier alors ???? Le délai maximum de 4 mois, à expiré aujourd'hui et toujours aucune date d'enregistrer, j'ai eu la confirmation ce matin au greffe du tribunal. Qui tire les ficelles pour bloquer son dossier ? Ils bloquent son aménagement de peine pour qu'il fasse sa peine en entier. Car ils savent que anis à un dossier complet pour être mis sous bracelet électronique, donc s’il y a date, il sera aménagé. Il a respecté les conditions de son jugement dont indemniser "les victimes". Le problème est peut-être aussi ailleurs. Discrimination ? Racisme ? Il faut dire que anis n'est pas blond aux yeux bleus, et que ces ancêtres ne sont pas gaulois ! La soi-disant réinsertion n'est pas pour lui, peau trop foncée sûrement. Que sa société soit à l'arrêt depuis 5 mois, n’inquiète nullement la juge.
Durant, nos parloirs anis ma toujours dit, tu verras ils ne traiteront pas ma demande et je ferais ma peine plein tu verras. Mon mari avait raison. Ces conditions de détention n'étant pas respectées, il savait qu’ils allaient le bloquer pour sa sortie.
N'arrivant pas joindre notre avocat aujourd'hui, nous devrons sûrement déposer lundi une demande d'appel auprès de la cour d'appel d'application des peines.
Ces droits ne sont pas respectés. On veut se calmer mais il nous pousse à continuer. Pour le moment aucunes pages n’est fermée, aucune plainte retirée, dossier toujours en cours à la cour européenne des droits de l'homme. Cette agression d'août 2014, n'est pas près d'être passée sous silence. On nous oblige, on nous pousse à continuer et bien continuons.
MESSAGE D’ANIS : il n'oublie pas les personnes qui étaient là pour lui, il vous remercie de tous vos soutiens passés et futurs. Anis n'oubliera jamais les personnes qui ont créé ces moments difficiles ! JAMAIS !!!!!!
Petit rappel, vu que la justice ne veut pas nous oublier et nous laisser tranquille, et bien n’oublions pas.

27 octobre
Bonsoir à tout le monde !
Je viens de rendre visite à mon mari. Il va bien. Il est en forme. Anis et moi, avons discuter durant nos derniers parloirs et pris une décision. Anis à décider de mettre une fin à cette histoire. Il a décidé de passer à autre chose. A sa sortie, bientôt inchallah, nous fermerons toutes ces pages Facebook. Le jour même de sa sortie, anis fera un message sûrement vidéo, pour vous remercier de tous vos soutiens depuis 2 ans. Et ensuite à la fin de cette journée, nous fermerons ces pages définitivement pour enfin passer à autre chose.
Pour le bien-être de notre famille, anis et moi-même, avons pris cette décision pour que nous puissions tourner la page et reprendre notre vie ou elle c'était arrêter. Nous allons déménager loin d'ici, au soleil. Nouveau logement, nouvelles écoles, société déplacer, nouvelles connaissances, nouveau lieu de vie. Un changement total, pour que nous puissions continuer notre vie sereinement.
Merci à tous pour tous vos messages de soutien.

21 octobre
Bonsoir à tous. Quelques nouvelles d'anis. Il va bien malgré une baiser de moral évidente. Nous sommes en attente de sa date de passage en commission d'aménagement de peine. Un détenu qui a fait sa demande en même temps que anis a déjà reçu sa date de passage pour le mois de novembre. Anis doit recevoir bientôt sa date aussi. Mais quelque chose me dit qu'il connaîtra sa date au dernier moment.
En détention ça ne s'améliore pas. Ces demandes de rdv pour être reçu par un chef sont toujours refuser. Sa demande de changement d’étage, personne ne traite sa demande. Anis était inscrit à un atelier de création pour créer un livre pour nos fils, mais le 1er jour les surveillants ne sont pas venu le chercher et quand la femme chargée de cet atelier, le chercher car il était inscrit, mais ils ont refusé de le laisser y aller sans aucun motif. Des rdv médicaux sont annulés au dernier moment sans nouvelles date prévue.
On veut bien se calmer, passer à autre chose, mais faudrait-il encore qu'un effort soit fait de l'autre côté. Pourquoi tout cet acharnement continue alors que des efforts sont faits de notre côté ? une détention dans le respect des droits.

9 octobre
Salut à tout le monde. Bonne nouvelle, j'ai enfin reçu le courrier au sujet de mes parloirs. J'ai eu une suspension de 1 mois. Donc je récupère le droit de parloirs à partir de cette semaine. Enfin. Merci à tous pour tous vos soutiens.
Le codétenu d'anis a été libéré définitivement samedi. Il avait dit à anis que ce n'était que pour 3 jours et au dernier moment vendredi soir, il aurait appris que c’était définitif, bizarre, bizarre alors qu'il lui rester plusieurs mois à faire et sans passer devant la jap récemment. Il y a quelque semaine, il a dit qu'il avait reçu la visite de policier au parloir avocat, pour soi-disant une ancienne affaire. C'est le même qui s’est fait choper 4 fois pour des cigarettes et clé USB, mais qui n'a que des avertissements. Son conseiller carcéral, lui avait dit de ne pas en informer anis. On l'avait convoqué, dans un bureau et un chef, lui a demander ce que anis prévoyait de faire à sa sortie niveau procédure, Même enfermer à tort, tout doit être surveillée. Son courrier est toujours lu, alors qu'il est jugé.
Ce codétenu est venu me voir, pour me donner des nouvelles de mon mari et en n'a profiter pour tout déballer. Pour se disculper ? Peut-être avant que la vérité se sache !

6 octobre
En attente de cette fameuse réponse. Le facteur, n'avais pas de recommandé pour moi. J'ai appelé le service parloir, la surveillante qui est sympas m'a dit qu'elle n'avait pas d'information dans mon dossier. Juste que mon permis de visite est inactif mais qui n'est pas dans la liste des permis suspendues. Que faut-il comprendre ? Que j’ai eu un avertissement mais qu'on met du temps pour le rentrer dans le système ? Que je suis suspendues 1 mois mais que ce n'est pas enregistré ? Le délai de 72h, pour recevoir la réponse est demain, j'espère ne pas avoir de mauvaise surprise. Je reste calme mais si, j’entrevois un acharnement je ne pourrais pas rester dans le silence.

5 octobre

Bonjour à tout le monde. Anis à put voir une nouvelle fois nos fils. Hier, c'était l'anniversaire de notre plus jeune fils, qui a eu 5 ans. Il était très heureux de voir son père pour son anniversaire. Le fait de voir son père, ça a remplacé tous les cadeaux que son père lui offre habituellement. L'amour d'un père ou d'une mère est plus fort que tout. Ils ont pu jouer et passer un bon moment de complicité tous les 3. La mère d'anis la trouver en forme.
Maintenant, c'est mon tour inchallah. Hier, c'est déroulé la commission, pour mon parloir suspendu. J'aurai la réponse demain par recommandé inchallah. J'espère que la suspension à était levée et que je puisse allez dès la semaine prochaine voir mon mari, car cela fait maintenant 1 mois, que nous ne nous sommes pas revue.
Bientôt, nous retrouverons ces moments de bonheur tous les 4 inchallah.

2 octobre

30 septembre
Belle retrouvaille, entre anis et ses fils. Il ne les avait pas vu depuis 1 mois. Ses fils, lui ont sauté au coup. Anis était très ému. En 1 mois, quesque les enfants peuvent grandir. Ils ont pu parler école, devoirs, des copains, une discussion presque normale entre un père et ses fils. Ses fils, n’arrêtaient pas de lui demander quand il rentre à la maison ? Il leur a dit : papa sera bientôt à la maison pour prendre soin de vous comme avant inchallah.

18 septembre
Voilà 48h que anis à débuter sa grève de la faim et de la soif. Aux dernières nouvelles, que j'ai eu par la femme de son codétenu, personne n'était passer voir son état. Il ne peut pas m'appeler à la cabine pour l'instant car il bloque ces cantines. J’ai appelé la prison hier en fin d'après-midi, ils m’ont dit que le chef de poste allez être mis au courant. Mais rien n'a bouger apparemment. Ce qui les intéressent, c’est de savoir s’il mange en cachette au lieu de se préoccuper de son état de santé. On n'a dit à son codétenu, "ton collègue il nous emmerde avec sa grève de la faim". Si rien n'ait fait ces prochaines heures, je déposerai plainte auprès du procureur de la république pour non-assistance à personne en danger. Comme je ne peux plus le voir au parloir pour l'instant, je ne peux même pas voir son état. Sur le document reçu pour ma suspension de parloir, il y a une erreur. On n'a mis que j'ai commis l'infraction en début d’après-midi, alors que je suis venu au parloir le matin. Au moment, d'où il parle, je me trouvais aux urgences pour un malaise. J'ai les certificats à l'appui. Ils ont tellement voulu faire vite, qu'ils se sont tromper. L'acharnement sa paye pas.

17 septembre
Samedi après-midi, quand anis c'est rendus à la mosquée de la prison. Sa cellule à était "vérifier". Plusieurs gradés, ont posé des questions à son codétenu. Si anis mange ou boit alors qu'il fait la grève de la faim et de la soif. Ils lui ont demandé : "c'est toi qui a bu toute cette eau aujourd’hui ? qui à manger cette nourriture ? C'est toi tout seul ?". Ils ont fouillé vite fait la cellule et sont repartis. Franchement, allez ce renseigné s’il mange ou boit, comme sa par derrière, c'est vraiment désespérant. Il ne fait pas semblant, il si tient à cette grève. Comme, Ils ne veulent pas l'écouter. Son codétenu, c'est fait engueulé pour avoir répété à anis pour son avertissement. Ils n'assument même pas.

16 septembre
-
Anis à de nouveau entamé une grève de la faim et de la soif depuis minuit, qui cette fois-ci, il compte bien continuer. La direction a était mise au courant, il ne l'on pas contacter, mais un chef à dit à son codétenu : "dit lui qu'il me casse pas les couilles !". Belle preuve d'humanité ! Il ne trouve plus d'autre issus possible pour qu'on l'écoute. Les surveillants lui ont bloqué ces cantines aujourd'hui, il non pas crédité son compte, du coup il ne peut pas recharger pour m'appeler à la cabine de la prison. Toute persécution est bonne à prendre. J'ai appelé la comptabilité de la prison, et la personne m'a dit qu'il avait une certaine somme assez conséquentes et non pas 4euros comme c'est inscrit à son étage, les surveillants non pas mise à jour, ce qui est arrivé. J'ai également essayé de contacté la direction de la prison, évidemment ils sont tous en réunion, on doit me rappeler lundi, mais je n'y croit pas, ils esquivent le sujet.
Comment avec tous ce qui lui font, anis pourrais tenir le coup. Ils essayent de partout : privation de parloir pour nos enfants, pas de cantines, on ne lui répond jamais à ces requêtes,.... Ce qu'il cherche c'est à le détruire psychologiquement, pour qu'il fasse une erreur et qu'il se retrouve au mitard et donc pas d'aménagement de peine. Plus cette date s'approche, plus les persécutions s'accentuent. Anis ne rentrera pas dans leur jeu, mais combat à sa manière avec une grève de la faim et de la soif. Je précise bien, que mon mari ne se suicidera jamais, ne se pendera pas, ne se mutilera jamais, si quelque chose venez à lui arriver, l'administration serait tenu pour responsable pour non pas, non assistance à personne en danger mais bien pour homicide volontaire.
Un rassemblement est en cours de préparation, pour devant la prison pour dénoncer tous ces faits et aussi pour tous les autres détenus qui subissent. Je vous tiendrais au courant On compte sur vous pour être nombreux pour que tout cela cesse.
Courage à mon mari anis, ta famille et tes soutiens sont la pour toi ! Merci à tous pour vos messages de soutien

- On voit bien que ce n'est pas une procédure normale mais bien de l'acharnement. Une chef d étage, a regardé dans son ordinateur pour lire le compte rendu "de l'incident". Et bien rien, elle ne l'a pas trouvé. Elle a affirmé que ce n'était pas normal qu'il n'y en n'ai pas. Si il y a un passage en commission, c'est obligatoire. Cette chef à dit que c'était de l'abus, et que ce n'est pas vrai, que la loi est pareil pour tous les détenus comme le prétend la direction. Car n'oublions pas que son codétenu est à son 4eme avertissement et maintien des permissions de sortie. Tout sa, mon mari ne doit normalement pas le savoir, sa reste entre eux comme il l'on dit à son codétenu. C'est à la tête du client. Des surveillants, ont dit que c'était des connards, sa prouvé bien qu'il y a discorde dans leur propre administration. Empêcher ces fils de 4 et 6 ans de rentrer, alors qu'ils sont déjà à l'entrée, cest vraiment être sans coeur et sans morale. C'est pareil, pour ces cantines qu'il achète chaque semaine. Il passe une commande bien précise (viande, pâte, gâteaux,....) Pour pouvoir manger correctement durant la semaine. Ce n'est pas la première fois, qu'il ne recois pas toute sa cantine. Par exemple, il reçois de la viande mais pas l'huile pour la faire cuire, le café mais pas le sucre, il a reçu une tablette de chocolat mais pas de gâteaux alors qu'il en n'a cantines plusieurs pour déjeuner. Le seul paquet de gâteau qu'il a, c'est un paquet de Prince qu'on lui a offert à la mosquée de la prison pour la fête de l aid. même sur la nourriture, ils ne sont pas corrects. Le fait que anis soit musulman et d'origine maghrébine, joue sur sa détention. Les personnes blond aux yeux bleus comme moi, sa passe sans soucis. Ils commettent des erreurs, c'est avertissements, maintien de leur permission, sortie aménager,... Anis, ne peut même pas aller, expliquer la situation au direction adjoint Mr inacio, car quand il était malade, ce monsieur lui a dit d'arrêter de se plaindre de son état de santé, diagnostic fait par les surveillants dans le bureau, puis lui dit qu'il ne voulait pas l'entendre et qu'il sorte de son bureau. Comment voulez-vous, que anis puisse avertir ou faire valoir ces droits dans cette prison, ou je le rappelle, il est incarcéré suite à l'acharnement de la police de Metz et de la justice, tout cela depuis 2014. Comme sa ne fait que empiré, nous prévoyons un rassemblement devant la prison de Metz queuleu, avec conférence de presse. Son comité de soutient est entrain de préparer l'événement, je vous tiendrais au courant pour la date.
Les victimes sont à la place des coupables. Sa se met en arrêt maladie pour dépression et sa joue la victime auprès de la justice. N'oublions pas, par qui tout cela à commencer #29/08/14.

15 septembre
Salut à tout le monde. Aujourd'hui, nos fils devaient voir leur père au parloir, ils ne lavaient pas vu pour la fête de l'aid. Il devait aller avec leur grand mère. Arrivée au parloir, refus catégorique du chef du parloir. J'ai souhaité le voir, il a dit que c'était pas la peine, que la date de mon passage en commission était déjà inscrit. Notre avocat, nous a dit que nos fils pouvaient rentrer avec un membre de la famille qui a un permis de visite. Mais pour nous, c'est non. Pour un paquet de cigarettes et des dosettes de café dans son sac, même pas un avertissement, directement en commission. Mardi, la femme de son codétenu à remis en cachette des cigarettes à son mari, qui c'est fait choper à la fouille par les surveillants. C'est la 4eme fois, qu'ils ce font attraper pour des cigarettes et une clé USB. On n'a rendu le permis de visite à sa femme, juste pour dire, et le lendemain tout était rentré dans l'ordre. Ils ont eux, un nouvel avertissement, et on a dit à son codétenu de ne pas informé mon mari, au sujet de son nouvel avertissement, que ça devait rester entre eux. Si ça ce n'est pas de l'acharnement. Le codétenu et sa femme son pret à témoigner. Ca me dégoute cet acharnement que subis mon mari. On demande même à son codétenu, de quoi anis parle en cellule, si'il projette des actions judiciaires, ou en sont ces démarches? On n'est plus dans un pays libre de penser, de se défendre ? On reproche à anis, ces démarches judiciaires, c'est un droit qui n'est pas dut à tout le monde en France de nos jours. Quoi qu'ils fassent, on lâchera rien. On n'ira au bout de notre combat. Même incarcéré pour rien, on continue à s'acharner sur lui.

9 septembre
Hier, j'ai était voir mon mari. Sa c'est bien passer. Un moment de bonheur dans une vie semé d'embûches. Anis à était changer de cellule la semaine dernière, durant ce changement, les détenus qui déplacent les affaires, en n'on profiter pour voler sa plaque pour faire à manger et des affaires personnelles. Depuis, on ne laisse pas anis retourner pour récupérer ses affaires. Le 10 septembre nous devions fêter nos 10ans ensemble masha Allah. J'ai voulu lui faire un petit plaisir à cette occasion et je lui est mis un packet de cigarette fermé et les dosettes de café qu'il préfère. Jetait loin de m'imaginer que c'était interdit. Il est inscris nul part, que ceci est interdit. Je savais que les surveillants aller les voir, car je met moi même le sac de linge, dans l'appareil qui voit à travers le sac. En sortant du parloir, on m'a dit que c'était interdit, et l'on m'a retirer mon parloir pour un mois. Le gradé ma dit , que la décision sera prise par le chef d'établissement lors dune "commission". Ce que je respecte, mais quand j'ai parler avec des femmes de détenus de ma situation, elles m'ont dit quelle même l'avais déjà fais, ne sachant pas, et qu'on leur avait mis un avertissement et remis les cigarettes, et non pas une suspension de parloir. Elles sont prête à témoigner. Ce qui m'énerve, c'est que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne et que cette sanction est disproportionnée. Nous n'avons eu aucun problème durant les parloirs et avec les autres sac de linge que je ramene chaque semaine. J'espère que la direction prendra la bonne décision, en étant indulgent, vu le calvaire que subis anis depuis maintenant 2 ans. Nos fils, ne peuvent plus non plus aller le voir, car j'ai l'autorité parentale. Anis vit très mal cette situation, j'ai moi mêmes fait un malaise avec des blessures superficielles suite à cette nouvelle épreuves. Notre détermination ne faiblit pas, mais cette injustice commence à nous peser.

6 septembre
Bonjour à tout le monde. Donc voilà, courrier du tribunal qui nous informent que tout le matériel informatique privé et professionnel sera détruit. Cela aurais était décider au jugement d anis le 20 juin dernier. Malgres, que aucune chose répréhensible ou concernant les soit disants fait reproché, auraient était trouver. La valise de diagnostic automobile d anis, qui n'a même pas de connexion internet, sera elle aussi détruite. on ne veut même plus le laisser travailler. Du foutage de gueule. Cette manœuvre sert à essayer de nous atteindre par les choses matériel, pour nous décourager dans notre combat de vérité. Tout est essayé. Comme pour notre ancien avocat maître demagny de Metz, il a attendu que sa soit trop tard pour lancer une requête pour contester la destruction des scellés. Il n'a même pas plaider pour le maintien du bracelet électronique, sa plaidoirie : je respecte votre décision madame la Juge. Payé 1000€, pour sa ! C pas la peine d'avoir un avocat dans ce cas.Il a quand même envoyer un courrier, pour nous souhaiter bon courage ! Si sa ces pas se foutre de la gueule des gens. Il ces fait embrouillé le cerveau comme maître collin, qui lui a fait le mort durant plus d'un an, pour ne pas avoir à déposer une requête au pénal d'où l'on n'avait déjà régler des honoraires et comme excuse à trouver que soit disant anis l'aurais menacer. Anis à était jugé le 20 juin dernier, mais avais déjà commencé son bracelet électronique depuis le 6 juin. Entre le 6 et le 20 juin, il n'y a aucune mention qu'il a déjà purger 14 jours de peine. Le début de sa peine commencerais le 20 juin. Cela fait quand même la moitié d'un mois. Nous en avons parler à notre nouvel avocat. Des détenus de la maison d'arrêt, qui eux certains sont la pour stup, ressorte tranquillement sous bracelet. Un exemple : un détenu à pris 18 mois ferme pour trafic d'héroïne, ce détenu à lui put ressortir directement sous bracelet électronique au bout de 2 jours. 3 mois plus tard, il est de nouveau incarcéré pour conduite sans permis et violence sur sa femme, il prend 16 mois et ressort 2 semaines après encore sous bracelet électronique alors que anis son maintien sous bracelet électronique lui a était refuser. C'est le monde à l'envers. Un autre détenu, qui a était viré du centre de semi liberté, au bout de quelques jours au arrivant, il a une visioconférence, et il est relâcher sous bracelet électronique. C'est le monde à l'envers. Anis n'a toujours pas de date, pour aménager sa peine, alors qu'il travail et à une famille qui compte sur lui. Il y a beaucoup de personne qui font pression, pour ne pas qu'il sorte. le fait qu'il soit maghrébin et musulman, sont apparemment une tare dans ce pays qui est censé prôner l égalité. Tout cela à commencer à cause dune personne, qui se met en dépression et se fait passer pour une victime.
Tout cet acharnement qui perdure, ne fait que renforcer notre détermination et notre combat pour la vérité.
Un petit rappel des faits.

30 août
Bonjour à tous. J'ai vu mon mari cette après midi. Il a stoppé sa grève de la faim et de la soif. Il est très fatigué. Sa santé ne s'arrange guère. Il reste tout de mème combatif. En me rendant au tribunal ce matin, j'ai appris que notre matériel informatique privé et professionnel allez être détruit. Ils avaient était pris lors de la perquisition à notre domicile. Nos ordinateurs de notre domicile, ainsi qu'un pc portable avec une valise de diagnostic automobile que mon mari se sert quotidiennement dans son travail. On ne comprend pas, pourquoi tout cela serait détruit alors que rien de répréhensible, n'a était trouver dans ces appareils. Surtout, la valise de diagnostic automobile de mon mari, qui est un outil professionnel. Nous ne comprenons pas. Nous avons dut changer d'avocat, il y a quelques semaines, car maître demagny qui a assister mon mari lors de son jugement, ne s'est pas donner la peine de déposer un dossier d'aménagement de peine. Il attendrais mi-peine... Notre nouvel avocat, lui a envoyé par fax une demande pour qu'il se retire du dossier. Depuis, silence radio nous attendons toujours. Mon mari est incarcéré et à des soucis de santé, et cet acharnement continue toujours. Quel sera la suite ? Mon mari est un homme juste, gentil, la main sur le cœur, il ne mérite pas tout ce qui lui arrive. Je t'aime et te soutiendrai jusqu'au bout.

28 août
J'ai eu des nouvelles de mon mari. La femme de son co-détenu, ma prévenu, que mon mari à débuté une grève de la faim et de la soif. A cause de ces problèmes de santé, et du faite qu'il ne reçoive pas les soins adapté, il a décidé de commencer cette grève. Depuis 2 ans, qu'il subis tout cette acharnement, et maintenant ces ennuis de santé, son corps lâche. Nous souhaitons que toute cela s'arrête enfin. Depuis, notre agression, nous sommes spectateurs de notre vie. Son état de santé déclinant, il subis encore plus difficilement une détention, dont il n'est pas responsable.

24 août
Anis passe une détention difficile. Ayant, des problèmes de santé, il n'a pas la chance d'être soigné correctement. On lui refuse certains accès au soin. Quand il a besoin de voir un médecin rapidement, on le fait patienter jusqu'à une semaine. Il c'est plaint de ces mauvais traitements ainsi que de menaces, et depuis, un climat tres tendu cest installer. Par contre au niveau des autres détenus aucun soucis, bien au contraire. Nous avons peur que quelques choses de ne ce passe. Comme vous le savez, anis est un battant. Il ne se laissera pas abattre, par exemple une tentative de suicide est à exclure. Il souhaite purger sa peine sans problèmes et sortir rapidement, sans qu'il ne lui arrive quelque chose. Nous avons peur que le calvaire subis depuis plusieurs années, se poursuivent pendant sa détention

26 juillet
Bonsoir à toutes et à tous. J'ai enfin put voir mon mari aujourd'hui. Il a était très émus de voir ses fils. Anis va très bien, il a un très bon moral et se porte bien. Tout va bien malgré la situation difficile. Nous restons combatif et déterminé à mener à bien cette cause, pour que la justice ouvre enfin les yeux sur son histoire. Que victime et coupables soient remis à leur place, ce qui n'est pas le cas actuellement. Pour gérer son dossier, nous avons dut faire appel à un avocat du barreau de Paris, pour que les procédures puissent aboutir. L'actualité ne fait que renforcer notre détermination #adama R.I.P. Anis et moi même, vous remercions pour tous vos soutiens, et de croire en ce combat de vérité.

16 juillet
Il faut pas oublier que anis, est en train de purger une peine de prison de 8 mois pour avoir dénoncer les violences quil a subi de la part de ce policier que vous voyez et 18 mois dont 12 mois avec sursis et 3 ans de mise à l'épreuve, soit 6 mois de prison pour "outrage et menace de mort sur le réseau sociaux",au total une peine de 14 mois de prison ferme.c'est pas anis qui devrez être en prison normalement c'est ce flic qui devrait y être mais malheureusement il se comport...e comme une victime donc la justice le considère comme tel (police_justice_complice).Il font passer anis pour une personne dangereuse et limite extrémiste. Alors si sa, ce n'est pas de l'acharnement sur les arabes, je ne voit pas ce que cela peut être d'autre. Cest du racisme envers les musulmans. La justice fait des amalgames, et avec les derniers faits d'actualité sa va être encore pire. Courage anis PAS DE JUSTICE PAS DE PAIX. Ton histoire est entrain de dépasser nos frontières. La cour européenne est au courant de ton cas, elle étudie minutieusement ton dossier. Ne t'inquiète pas, les pires ordures dans ton affaire seront montrer du doigt.

11 juillet
Dans notre société, tu peux réussir mais pas trop. Ils veulent que tu reste à ta place. Mais notre génération, ne peut pas se laisser marcher dessus comme l'on fait certains de nos ancêtres. De nos jours quand tu réussi par tes propres moyens, c'est suspect ou tu attire la jalousie. Au lieu que sa montre l'exemple et que sa ouvre des portes au suivant. Cela fait bien longtemps que c'est fini. Un combat pour une cause, restera en nous pour une vie entière.

8 juillet
E
n ce vendredi, les appels téléphoniques on enfin était accepter au bout de 3 semaines hamdoullah. Il y aura fallut leur envoyer 3 fois mais bon. Mon dossier de parloir, est enfin en cours de traitement à la prison, espérons que sa ne prenne pas encore 3 semaines. Au Tribunal, il ne trouve pas mon dossier !!!! Ils font vraiment tout, pour ne pas que sa famille aille le voir, car le tribunal au accepté des demandes d'amis envoyer après moi. Mais après ces parloirs, anis à le d...roit à une fouille intégrale, intégrale. Toute cette acharnement, ne change en rien notre combat, nous restons fort et soudés. Toutes les démarches nécessaires, ont étaient entrepris. Anis va bien et remercie toutes les personnes qui lui ont écris ou celles qui le soutiennent sur cette page. Les espions ya rien à voir circuler. Tout ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort !

4 juillet
Bonsoir, je viens de recevoir des lettres de témoignages de personnes qui se trouvaient en garde à vue avec anis. Ils témoignent dans ces courriers des conditions de la garde à vue d anis. Ils confirment bien, que anis à était priver de repas pendant 3j ours, les policiers sont venus à une bonne quinzaine essayer de lui mettre un casque pour essayer de le faire passer pour un fou soit pour une personne dangereuse, plus des coups de mattraque par si par là. Au Tribunal, ils ont assez parler de sa, en disant : personne fou ou dangereuse ? Mais aucune des deux, c'est vous que sa va pas bien. Apparemment, se plaindre cest que l'on n'a un problème ! Anis à déposer une demande d'aménagement de peine auprès du greffe de la prison, il lui a donner un numéro de dossier pour sa, je suis partis voir au tribunal pour voir, rien, aucune demande déposé. On m'a dit de repasser dans une semaine, mais sa fait déjà presque 15 jours. Pour les parloirs, des amis ont déjà reçu l'acceptation pour les parloirs , pour moi et ses fils, il n'y a rien d'enregistrer. J'ai la preuve qu'il l'on bien reçu. Il cherche à isoler anis de sa famille. Ses fils de 4 et 6 ans, ont besoin de lui. Pour les appels téléphoniques pareils, ils n'auraient recu aucune demande de ma part, bien évidemment, j'ai dut tout renvoyer. Mais reçoivent les demandes de tous les autres. Un petit mot, au petite p.... qui demande des parloirs à mon mari, passez votre chemin, il s'en fou des petites raneza.
J'ai informé plusieurs institutions cour européenne des droits de l'homme, défenseur des droits (qui connaît très bien le dossier), ccif,.... J'ai pris contact avec un avocat parisien engagé, dont on taira le nom. Une justice qui s'acharne, une juge qui le juge plusieurs fois, donc qui n'est pas neutre.
Toute vos techniques pour soit disant nous affaiblir pour qu'on lâche, il n'en est rien.

2 juillet
Des nouvelles d anis, il va bien malgres la situation. Les jours passent, et on n'attend toujours que les appels soit activer. Déjà, 2 semaines de détention. Une personne présente lors de tout ce cinéma, ma informer que la police compter membarquer aussi, motif : ELLE PROTÈGE SON MARI ! Évidemment, ils viennent 1 à 2 fois par an, pour des motifs imaginaires ! Ils ont dut se rendre compte, qu'ils ne sont pas des juges, comme ils aiment le faire en garde à vue. C'est normal, je n'obéit pas de suite comme ils aimeraient. J'ai d'abord préféré, appeler notre avocat, et préféré cacher mes bien de valeurs, car lors dune précédente perquisition, des objets et de l'argent ont disparus, comme par magie, et pas inscrit sur les pv d'audition bien évidemment. Des nouvelles bonnes ou mauvaises de jour en jour ! Rien de nous affaiblis, tous nous rend plus fort !

29 juin
Salut à tous, voici des nouvelles d anis. Sa détention ne se passe pas bien. Il a etait priver de nourriture pendant plusieurs repas lors de sa garde à vue. Les appels téléphoniques ne sont toujours pas activer, alors que pour ces codétenus arriver en meme temps, c'est déjà fait. Les permis de visites, on n'attend toujours qu'ils soient traiter au bon service. Je viens d'apprendre par une source extérieure, quand garde à vue il a était frapper en cellule par une dizaine de policiers avec des matraques. Ils lui ont fait payer à leur façon, le fait de dénoncer les actes qu'ils subissaient et subis toujours. Anis est déjà condamné à tort et avec acharnement, et en plus il lui font subir une détention déjà difficile. Contacter moi en mp, pour m'informer ou dénoncer toute cette acharnement. J'ai déjà informer le défenseur des droits, le garde des sceaux, quand meme manuel Valls pour dénoncer tous ces acharnements et plusieurs médias par téléphone, mais ils ne sont pas emballé, ils prennent directement partis.

27 juin
Bonsoir à tous le monde, anis va bien, malgré sa détention injuste, il garde la foi et le moral. On vient de lui statuer aujourd'hui, la révocation de son bracelet, qu'il venait juste de mettre, une semaine auparavant. Les premières entourloupes commencent. D'abord les courriers, ces codétenus reçoivent leur courrier en 48h, pour anis c'est une semaine pour en recevoir un. Ensuite, les permis de visites pour les parloirs. Jai envoyé tout les documents nécessaires pour obtenir les permis de visites. Au bout de 2 jours, la prison me renvoi tous les documents, me précisant qu'il n'était pas compétent, car il m'on répondu qu'il était condamné-prévenu, et que je devais adresser ma requête à un juge d'instruction, ce que j'ai fait. J'en parle aujourd'hui à son avocat, et il me répond que c'est totalement faux. Anis est juger, aucune instruction en cours, donc cest bien la prison qui doit me les délivrer. Direction le tribunal pour essayer de récupérer les documents, une perte de temps, sachant que le délai pour traiter la demande, est d'environ 3 semaines Avec tout sa, il pense l'affaiblir, mais sa ne fait que renforcer notre force. En France, quand tu ose dénoncer des faits de violences policières, on n'essaye de te faire taire jusqu'au bout. Jusqu'où ira toute cet acharnement ?

20 juin
Salut à tous, nous avons des nouvelles d anis. Anis est passer en comparution immédiate cette après midi, anis à était condamné à 18 mois dont 12 mois avec sursis. Donc ce soir, il est parti à la prison de Metz queuleu. Les faits de rébellion ont étaient relaxé, car anis n'a jamais fait acte de rébellion. L'avocat des parties civiles à demander à ce que anis soit expulsé de la région lorraine, ont croit rêver. La juge n'a évidemment pas suivis ces recommandations, ceci aurait était injustifiée. Nous souhaitons que cette histoire prenne fin rapidement et que nous continuons notre vie paisiblement.

18 juin
Bonsoir à tous, voici des nouvelles d anis. Je n'ai pas pus répondre car ils avaient fait bloquer le compte. Anis vient de passer devant un juge des liberté et à était incarcéré à la maison d'arrêt de Metz queuleu. Il passera en comparution immédiate lundi à 14h, au tribunal de Metz (57). Il sera jugé pour : menace sur policier et rébellion. Ils ont mis rébellion, pour justifier son poignet sous atelle. Menace cest infondée, car plusieurs personnes ont accès à ce compte et ils le savent très bien. Il cherche juste à s'acharner pour qu'il arrete de se plaindre et de réclamer justice. Ils ont attendu le bon moment, qu'il soit sous bracelet depuis 1 semaine, pour venir le chercher et perquisitionné. Pas de vidéo de son interpellation, car ils ont arracher le téléphone des mains et effacer la vidéo. Comparution immédiate, on va dire que c'est une habitude ! En 2014, pour cette affaire, il est passer 3 fois en comparution immédiate en 3 mois. Pour tous ceux qui le soutiennent nous vous remercions et ceux qui veulent venir soutenir anis, c'est au tgi de Metz, lundi 20 juin à 14h, 1 an tout pile après son jugement en appel, pour laquelle il a était juger et condamné à 8 mois ferme, aménager en bracelet. Partager un max

16 juin
Anis est actuellement en garde à vue, pour soi-disant menace sur Facebook sur policier, sur Grégory Jean. Il a déposé plainte. Anis est aller aux urgences, il a le poignet foulé, il porte une attelle. Les violences continuent. J'ai filmé son interpellation, mais un de ces flics ma pris le téléphone des mains, pour ne pas qu'on voit leurs violences. Ils sont venus alors qu'il venait juste de mettre son bracelet, le même scénario c'est passer un an en arrière.
La justice veut qu'on se taise et qu'on subisse !

18 juin
Anis vient de passer devant un juge des libertés et à était incarcéré à la maison d'arrêt de Metz queuleu. Il passera en comparution immédiate lundi à 14h, au tribunal de Metz (57). Il sera jugé pour : menace sur policier et rébellion. Ils ont mis rébellion, pour justifier son poignet sous attelle. Menace c’est infondé, car plusieurs personnes ont accès à ce compte et ils le savent très bien. Il cherche juste à s'acharner pour qu'il arrête de se plaindre et de réclamer justice. Ils ont attendu le bon moment, qu'il soit sous bracelet depuis 1 semaine, pour venir le chercher et perquisitionné. Pas de vidéo de son interpellation, car ils ont arraché le téléphone des mains et effacer la vidéo. Comparution immédiate, on va dire que c'est une habitude ! En 2014, pour cette affaire, il est passé 3 fois en comparution immédiate en 3 mois. Pour tous ceux qui le soutiennent nous vous remercions et ceux qui veulent venir soutenir anis, c'est au tgi de Metz, lundi 20 juin à 14h, 1 an tout pile après son jugement en appel, pour laquelle il a était jugé et condamné à 8 mois ferme, aménager en bracelet.

20 juin
Anis est passer en comparution immédiate cette après-midi, anis à était condamné à 18 mois dont 12 mois avec sursis. Donc ce soir, il est parti à la prison de Metz queuleu. Les faits de rébellion ont été relaxé, car anis n'a jamais fait acte de rébellion. L'avocat des parties civiles a demandé à ce que anis soit expulsé de la région lorraine, on croit rêver. La juge n'a évidemment pas suivi ces recommandations, ceci aurait était injustifié. Nous souhaitons que cette histoire prenne fin rapidement et que nous continuons notre vie paisiblement.

27 juin
Anis va bien, malgré sa détention injuste, il garde la foi et le moral. On vient de lui statuer aujourd'hui, la révocation de son bracelet, qu'il venait juste de mettre, une semaine auparavant. Les premières entourloupes commence. D'abord les courriers, ces codétenus reçoivent leur courrier en 48h, pour anis c'est une semaine pour en recevoir un. Ensuite, les permis de visites pour les parloirs. J’ai envoyé tous les documents nécessaires pour obtenir les permis de visites. Au bout de 2 jours, la prison me renvoi tous les documents, me précisant qu'il n'était pas compétent, car il m'ont répondu qu'il était condamné-prévenu, et que je devais adresser ma requête à un juge d'instruction, ce que j'ai fait. J'en parle aujourd'hui à son avocat, et il me répond que c’est totalement faux. Anis est jugé, aucune instruction en cours, donc c’est bien la prison qui doit me les délivrer. Direction le tribunal pour essayer de récupérer les documents, une perte de temps, sachant que le délai pour traiter la demande, est d'environ 3 semaines Avec tout ça, il pense l’affaiblir, mais ça ne fait que renforcer notre force. En France, quand tu oses dénoncer des faits de violences policières, on n'essaye de te faire taire jusqu'au bout. Jusqu'où ira toute cette acharnement ?les permis de visites. Au bout de 2 jours, la prison me renvoi tous les documents, me précisant qu'il n'était pas compétent, car il m'on répondu qu'il était condamné-prévenu, et que je devais adresser ma requête à un juge d'instruction, ce que j'ai fait. J'en parle aujourd'hui à son avocat, et il me répond que cest totalement faux. Anis est juger, aucune instruction en cours, donc cest bien la prison qui doit me les délivrer. Direction le tribunal pour essayer de récupérer les documents, une perte de temps, sachant que le délai pour traiter la demande, est d'environ 3 semaines Avec tout sa, il pense laffaiblir, mais sa ne fait que renforcer notre force. En France, quand tu ose dénoncer des faits de violences policières, on n'essaye de te faire taire jusqu'au bout. Jusqu'où ira toute cette acharnement ?s le savent très bien. Il cherche juste à s'acharner pour qu'il arrete de se plaindre et de réclamer justice. Ils ont attendu le bon moment, qu'il soit sous bracelet depuis 1 semaine, pour venir le chercher et perquisitionné. Pas de vidéo de son interpellation, car ils ont arracher le téléphone des mains et effacer la vidéo. Comparution immédiate, on va dire que c'est une habitude ! En 2014, pour cette affaire, il est passer 3 fois en comparution immédiate en 3 mois. Pour tous ceux qui le soutiennent nous vous remercions et ceux qui veulent venir soutenir anis, c'est au tgi de Metz, lundi 20 juin à 14h, 1 an tout pile après son jugement en appel, pour laquelle il a était juger et condamné à 8 mois ferme, aménager en bracelet.

29 juin
Voici des nouvelles d’anis. Sa détention ne se passe pas bien. Il a été privé de nourriture pendant plusieurs repas lors de sa garde à vue. Les appels téléphoniques ne sont toujours pas activés, alors que pour ces codétenus arrivés en même temps, c'est déjà fait. Les permis de visites, on n'attend toujours qu'ils soient traités au bon service. Je viens d'apprendre par une source extérieure, qu’en garde à vue il a était frappé en cellule par une dizaine de policiers avec des matraques. Ils lui ont fait payer à leur façon, le fait de dénoncer les actes qu'il subissait et subit toujours. Anis est déjà condamné à tort et avec acharnement, et en plus ils lui font subir une détention déjà difficile. J'ai déjà informé le défenseur des droits, le garde des sceaux, quand même manuel Valls pour dénoncer tous ces acharnements et plusieurs médias par téléphone, mais ils ne sont pas emballés, ils prennent directement parti.

2 juillet
Des nouvelles d’anis, il va bien malgré la situation. Les jours passent, et on n'attend toujours que les appels soient activés. Déjà, 2 semaines de détention. Une personne présente lors de tout ce cinéma, ma informé que la police compter m’embarquer aussi, motif : ELLE PROTÈGE SON MARI ! Évidemment, ils viennent 1 à 2 fois par an, pour des motifs imaginaires ! Ils ont dû se rendre compte, qu'ils ne sont pas des juges, comme ils aiment le faire en garde à vue. C'est normal, je n’obéis pas de suite comme ils aimeraient. J'ai d'abord préféré, appeler notre avocat, et préféré cacher mes biens de valeurs, car lors d’une précédente perquisition, des objets et de l'argent ont disparus, comme par magie, et pas inscrit sur les pv d'audition bien évidemment. Des nouvelles bonnes ou mauvaises de jour en jour ! Rien de nous affaiblis, tous nous rend plus fort !

4 juillet
Bonsoir, je viens de recevoir des lettres de témoignages de personnes qui se trouvaient en garde à vue avec anis. Ils témoignent dans ces courriers des conditions de la garde à vue d’ anis. Ils confirment bien, que anis à était privé de repas pendant 3j ours, les policiers sont venus à une bonne quinzaine essayer de lui mettre un casque pour essayer de le faire passer pour un fou soit pour une personne dangereuse, plus des coups de matraque par ci par là. Au Tribunal, ils ont assez parler de ça, en disant : personne fou ou dangereuse ? Mais aucune des deux, c'est vous que ça ne va pas bien. Apparemment, se plaindre c’est que l'on n'a un problème ! Anis a déposé une demande d'aménagement de peine auprès du greffe de la prison, il lui a donné un numéro de dossier pour ça, je suis parti voir au tribunal pour voir, rien, aucune demande déposée. On m'a dit de repasser dans une semaine, mais ça fait déjà presque 15 jours. Pour les parloirs, des amis ont déjà reçu l'acceptation pour les parloirs, pour moi et ses fils, il n'y a rien d'enregistré. J'ai la preuve qu'il l'on bien reçu. Il cherche à isoler anis de sa famille. Ses fils de 4 et 6 ans, ont besoin de lui. Pour les appels téléphoniques pareils, ils n'auraient reçu aucune demande de ma part, bien évidemment, j'ai dut tout renvoyer. Mais reçoivent les demandes de tous les autres. Un petit mot, au petite p.... qui demande des parloirs à mon mari, passez votre chemin, il s'en fou des petites raneza.
J'ai informer plusieurs institutions cour européenne des droits de l'homme, défenseur des droits (qui connaît très bien le dossier), ccif. J'ai pris contact avec un avocat parisien engagé, dont on taira le nom. Une justice qui s'acharne, une juge qui le juge plusieurs fois, donc qui n'est pas neutre.
Toute vos techniques pour soi-disant nous affaiblir pour qu'on lâche, il n'en n’est rien.

8 juillet
En ce vendredi, les appels téléphoniques ont enfin était acceptés au bout de 3 semaines hamdoullah. Il y aura fallu leur envoyer 3 fois mais bon. Mon dossier de parloir, est enfin en cours de traitement à la prison, espérons que ça ne prenne pas encore 3 semaines. Au Tribunal, il ne trouve pas mon dossier !!!! Ils font vraiment tout, pour ne pas que sa famille aille le voir, car le tribunal a accepté des demandes d'amis envoyées après moi. Mais après ces parloirs, anis à le droit à une fouille intégrale, intégrale. Tout cet acharnement, ne change en rien notre combat, nous restons fort et soudés. Toutes les démarches nécessaires, ont étaient entreprises. Anis va bien et remercie toutes les personnes qui lui ont écrit ou celles qui le soutiennent sur cette page.

11 juillet
Dans notre société, tu peux réussir mais pas trop. Ils veulent que tu restes à ta place. Mais notre génération, ne peut pas se laisser marcher dessus comme l'on fait certains de nos ancêtres. De nos jours quand tu réussi par tes propres moyens, c'est suspect ou tu attires la jalousie. Au lieu que sa montre l'exemple et que sa ouvre des portes au suivant. Il faudrait que l’on obéisse comme des moutons, qu'on se laisse faire à la moindre injustice. Cela fait bien longtemps que c'est fini. Un combat pour une cause, restera en nous pour une vie entière.

 

Nouvelles reprises sur la page FB d'Anis
A suivre ...

Anis, son épouse et leurs deux enfants ont tout mon soutien. J'ai toujours dénoncé les injustices et le racisme et cette affaire est la preuve que ce combat doit continuer.
JPR

 

 

   

Le dossier d'Anis
Les dernières mises à jour



Source: FB

Abonnement newsletter: Quotidienne - Hebdomadaire
Les avis reproduits dans les textes contenus sur le site n'engagent que leurs auteurs. 
Si un passage hors la loi à échappé à la vigilance du webmaster merci de le lui signaler.
webmaster@palestine-solidarite.org


Ziad Medoukh

Analyses et poèmes
 
Toumi Djaidja

Analyses

René Naba

Analyses
 
Manuel de Diéguez

Analyses

Fadwa Nassar

Analyses et traductions

Bruno Guigue

Analyses

Chems Eddine Chitour

Analyses

Mikhaïl
Gamandiy-Egorov

Afrique-Russie
 
Luc Michel

Analyses

Robert Bibeau

Analyses
 
Salim Lamrani

Analyses
 
Manlio Dinucci

Analyses
 
Mohsen Abdelmoumen

Analyses